Le Koursk

Le 12 aout 2000, le Koursk...

Le "meuble" est un coffre en planches de palettes bleues, des surfaces vitrées laissent voir le sous-marin, d'autres ouvrent sur des alvéoles figurant sur l'habitacle.

Une des alvéoles "serait" un espace personnel, on y voit une figurine en tissu : une mascotte, les sous-mariniers avaient parfois ce type d'objet.

C'est le lien avec l'au-dehors, la dimension émotionnelle dans un univers de rigueur et de technicité.

Des initiales peintes citent les 118 jeunes marins disparus sans secours. Sans secours, car il s'agissait de petites gens, les petites gens, c'est nous.