Je ne vois plus le dessin du papier peint, ses figures me sont imperceptibles.
De même, les mots imprimés sur le bois sont abstraits, on les oublie.
Les objets usuels s'estompent dans le quotidien et n'ont pas notre attention.
Au bout d'un temps, ils réapparaîtront chargés de sens inattendus.
Ils entreront dans l'espace de la poésie et du conte.

Alain Fornells